Nadja à Venise
Le 20/04/2022 à 11h16 par Maria Lesimple
Résumé

Biennale de Venise, du 23 avril au 27 novembre 2022

           

 

Certains des documents phares des collections de la BLJD ont pris la direction de Venise pour être exposés pendant quelques mois dans le cadre de la Biennale.

 

Ce sont d’une part deux dessins de la main de Nadja elle-même (Léona Delcourt), un Autoportrait et La fleur des amants, et d’autre part sa très célèbre empreinte des lèvres, envoyée à André Breton, qui seront exposés au cœur du pavillon central à Venise, à partir de demain et jusqu’en septembre. Les documents prennent place dans une salle intitulée The Witch’s Cradle (du nom du court-métrage réalisé par Maya Deren en 1944), dans laquelle toutes les œuvres exposées sont dues à des artistes féminines. L’équipe de la Biennale, dirigée par Cecilia Alemani, a souhaité y mettre en valeur les femmes du Surréalisme, en réunissant des artistes aussi diverses que Joséphine Baker, Rachilde, Valentine de Saint-Point ou Nadja. Les trois documents sélectionnés dans les fonds de la BLJD sont le témoignage de l’histoire d’amour entre André Breton et Nadja, mais surtout du lien puissant qui unit cette histoire à celle des débuts du Surréalisme.

 

C’est l’occasion pour la BLJD de mettre en lumière son très important fonds Breton, riche de documents liés à la rédaction de Nadja, l’un des chefs-d’œuvre de Breton. On trouve encore dans le fonds de nombreux documents iconographiques, dessins de la main de Breton et de Nadja, mais également de nombreuses archives photographiques témoignant de la vie du chef de file du Surréalisme.

 

Tous ces documents sont consultables dans notre salle de lecture selon les conditions détaillées ici. Pour découvrir le programme complet de l’édition 2022 de la Biennale de Venise, cliquez ici.

 

             

Mots clés : 
Partagez cet article