« Livre / Typographie. Une Histoire en pratique (s) », sous la direction de Sophie Lesiewicz
Le 07/12/2020 à 10h37 par Mélissa Cardinali Gendron
Résumé

Nouvelle publication : « Livre/Typographie. Une Histoire en pratique(s) », sous la direction de Sophie Lesiewicz , Hélène Campaignolle-Catel et Gaëlle Théval, éditions des Cendres, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle et Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, décembre 2020.

Ce volume met un accent particulier sur la typographie : Massin narre l’enquête qu’il a menée sur les rééditions d’Un coup de dés jamais n’abolira le hasard, Roxane Jubert interroge le travail de composition (typo)graphique de Fernand Léger dans La fin du monde filmée par l’ange Notre Dame, Michel Wlassikof documente les sources de l’esthétique unique de La Septième Face du dé… Ce sont quantité d’informations typographiques inédites sur les grands livres de poètes et de peintres du xxe siècle qui viennent en renouveler la lecture.
 

Cette attention à la composante typographique des œuvres est augmentée d’un dossier complet consacré à l’œuvre de l’artiste typographe et graveur, Michael Caine.  Construit chronologiquement autour d’œuvres formant autant d’étapes marquantes de l’histoire du livre de création, le volume analyse les rééditions et réinterprétations d’Un coup de dés jamais n’abolira le hasard, rassemblant Massin, Tibor Papp, Albert DuPont et Isabella Checcaglini ; le livre symboliste à la fin du xixe siècle (Alfred Jarry, Marcel Schwob, Georges de Feure) ; les années dix-vingt pour sonder « l’esprit nouveau » des œuvres des poètes Apollinaire et Cendrars ; les années cinquante avec l’étude de trois œuvres post-dada et/ou surréalistes (Georges Hugnet, Tristan Tzara, Joan Miró) ; la notion de livre-objet développée dans l’espace culturel mexicain et brésilien (Vicente Rojo et Octavio Paz, Waltercio Caldas et Mira Schendel) ; l’imaginaire francophone du livre sonore des années 70 (Bernard Heidsieck, Michèle Métail) en écho aux expérimentations antérieures de la revue poétique Sic. Le volume se clôt sur des études d’œuvres d’André Frénaud et du Bouchet et un entretien avec Julius Baltazar, offrant un regard rétrospectif sur trente années de création fertile dans le champ du livre d’artiste.

 

Cliquez ICI pour télécharger le Sommaire.

 

Mots clés : 
Partagez cet article
Billets proches
Le 07/12/2015 par Candice NIVETTE
Le 16/05/2017 par Candice NIVETTE
Le 15/09/2020 par Mélissa Cardinali Gendron